Actualités :

Publication du marché public "Etude pour la restauration de la continuité écologique Mézerin au niveau de la confluence avec le Gier"

Le SyGR consulte pour une étude de restauration de la continuité écologique du Mézerin au niveau de la confluence avec le Gier.

 

La date limite de remise des offres est fixée au jeudi 14 janvier 2021 à 12h00.

Le dossier de consultation des entreprises est disponible sur le profil acheteur du SyGR.

Octobre 2020 : Entretien de la végétation 

Dans le cadre de ses travaux d'entretien annuels de la végétation, déclarés d'interet général par arrêté préfectoral , le SyGR est intervenu sur le Gier à Saint-Romain-en-Gier.

 

L'opération a consisté en l'abattage d'arbres présentant des risques de chute dans le cours d'eau. Six arbres ont été abattus sur ce tronçon en amont du pont du village, remontés en berge, et évacués.

 

Une fauche tardive a également été réalisée sur les atterrissements de ce tronçon afin de limiter leur fixation par des ligneux. En effet, ces bancs de granulats situés en zones contraintes favorisent l'incision du Gier et réduisent la capacité hydraulique du lit mineur pour le passage des crues.

Septembre 2020 : ALERTE Sécheresse bassin versant du Gier

 

 

Le bassin versant du Gier est concerné par le classement en ALERTE pour les eaux superficielles.

 

Ci-dessous : l'arrêté préfectoral correspondant ainsi que des fiches didactiques explicatives.

 

Le territoire est ainsi soumis à des mesures de limitations des usages de l'eau.

Arrêté préfectoral
20200922_AP_DDT_SEN_2020_09_09_22_B129_s[...]
Document Adobe Acrobat [1.5 MB]
Fiche ALERTE
Fiche_alerte_v20190628-1.pdf
Document Adobe Acrobat [320.7 KB]

Aout 2020 : Nouveaux panneaux installés

En partenariat avec la Métropole de Lyon, des nouveaux panneaux de signalement de cours d'eau ont été installés à Givors. On retrouve pentre autres le Gier et le Cotéon.

 

Aout 2020 : Interventions post-crue

Un épisode pluvieux le 22 juillet a provoqué une augmentation des débits (pointe à 48 m3/s) et des formations d'embâcles à Givors et Saint-Romain. Ces embâcles ont été traités fin juillet/début aout afin de limiter les risques de débordement et de déstabilisation des ouvrages.

Embâcles au pied du pont de la voie ferrée à Givors : avant et après intervention

Embâcles au pied du pont du Gier à Saint-Romain-En-Gier : avant et après intervention

Juin 2020 : Nouveaux panneaux signalétiques des cours d'eau à Saint-Romain-en-Gier

En partenariat avec la SNCF, deux panneaux de cours d'eau ont été installés sur des ouvrages de franchissement de la voie ferrée. Il s'agit des cours d'eau de la Combe d'Enfer et du ruisseau de Chatanay à Saint-Romain-en-Gier.

 

Onze autres panneaux seront implantés sur les ponts ou au bord de la route prochainement sur le territoire du SyGR.

 

Juin 2020 : Inventaire piscicole sur les affluents du Gier

 

Dans le cadre du bilan du Contrat de rivière du Gier et de ses affluents, la Fédération départementale du Rhône et de la Métropole de Lyon pour la pêche et la protection des milieux aquatiques réalise de pêches scientifiques afin d'évaluer les populations piscicoles présentes dans nos cours d'eau.

 

Les inventaires du mois de juin se sont intéressés à 3 affluents d'intérêt patrimonial puisque classés comme réservoirs biologiques dans le SDAGE. Il s'agit du Mézerin, de la Combe d'Enfer à Saint-Romain-en-Gier et du Bozançon à Saint-Maurice-sur-Dargoire. 

 

L'espèce cible commune à ces 3 cours d'eau est la Truite Fario. Plusieurs individus ont été capturés, pesés et mésurés. Des truites juvéniles de quelques mois ont aussi été contactées, elles sont le signe d'une reproduction effective et un indicateur positif de qualité du milieu ! 

29 mai 2020 : Projet de recherche GénieEau sur les aménagements de berges

Une prospection commune INRAE – SyGR a eu lieu au sujet du projet « GeniEau ». Ce projet s’intéresse aux services rendus par les aménagements des berges de cours d’eau en milieu urbain, notamment ceux utilisant du génie végétal. Les équipes du projet sont intervenues sur différents sites le long du Gier, en accord avec la commune de Givors, pour réaliser des inventaires botaniques.

 

Ce projet interdisciplinaire s’est fixé deux objectifs :
1. Déterminer les liens entre les services rendus par les ouvrages de génie végétal et les services perçus par les citadins et les acteurs de l’aménagement. 
2. Etudier pourquoi et comment les acteurs de l’aménagement (maîtres d’ouvrage, services gestionnaires, bureaux d’étude…) ont recours (ou non) au génie végétal 

 

Ce projet est mené par les laboratoires de recherche UMR 5600 EVS de Lyon et LESSEM d’INRAE Grenoble, en partenariat avec la Métropole de Lyon, le Sagyrc et avec l’appui financier de l'Agence de l'Eau. Il est piloté par Marylise Cottet du laboratoire EVS et André Evette d'INRAE. L’équipe projet est également constituée par Anne Rivière-Honegger, Clémence Moreau et Lise Vaudor pour EVS, et Adeline François., Delphine Jaymond, Crescience Lecaude pour INRAE.

 

Cette intervention fait suite aux nombreux échanges menés entre INRAE, le CNRS, SYGR et la ville de Givors.
 
Crédits photos : Jacques Del Pino / Ville de Givors
 

Mai 2020 : les travaux annuels de lutte contre les renouées asiatiques ont débuté

L’objectif est de contenir la dynamique d’invasion voire de supprimer des foyers. Pour cela les interventions ont lieu plusieurs fois par saison sur chaque foyer et sont concentrées sur des secteurs cibles où la taille des foyers est encore limitée.

 

     Parmi les secteurs d’intervention on peut citer les cours d’eau suivant :

  • Gier
  • Combe de Saint Romain
  • Barny
  • Cotéon
  • Bozançon.

Ainsi les foyers cibles font l'objet d'arrachage manuel, de fauchage et de broyage des cannes.

 

 

Foyer de renouées au bord du Bozançon : avant et après intervention

Foyer de renouées au bord du Gier à Givors : avant et après intervention

Avril 2020 : VIGILANCE pour nos eaux superficielles

 

 

Le bassin versant du Gier est concerné par le classement en VIGILANCE pour les eaux superficielles, tout comme l'ensemble du département du Rhône.

 

Nous comptons sur vous pour réaliser des économies d'eau dès à présent.

D'autres territoires sont placés en ALERTE pour les eaux souterraines.

 

Ci-dessous : l'arrêté préfectoral correspondant, ainsi que la fiche didactique explicative.

 

AP_DDT_SEN_2020_04_20_B30.pdf
Document Adobe Acrobat [1'008.8 KB]
Fiche_Vigilance_v20190628.pdf
Document Adobe Acrobat [310.3 KB]

Fonds de prévention des risques naturels majeurs : le Sygr procède à la démolition de bâtiments exposés au risque d'inondation. 

Dans le cadre de ses missions de lutte contre les inondations, le SyGR est maitre d'ouvrage d'une opération de déconstruction de cinq bâtiments situés dans le quartier dit "Saint Lazare" à Givors. En effet, ayant acquis ces parcelles dans le cadre du Fonds de Prévention des Risques Naturels Majeurs (Etat) en 2016, le SyGR est tenu de démolir ces bâtis. Les travaux ont débuté le 6 avril 2020 par le désamiantage. La déconstruction et la démolition des tènements sont en cours.

 

Le permis de démolir délivré par la ville de Givors est consultable ici.

Publication du marché public d'assistance à maîtrise d'ouvrage des opérations de restauration du Gier à des fins hydrauliques, écologiques et paysagères.  

Le SyGR consulte pour une mission d’assistance à maîtrise d'ouvrage des opérations de restauration du Gier à des fins hydrauliques, écologiques et paysagères.

 

La date limite de remise des offres fixée initialement au mardi 14 avril 2020 à 12h00, a été repoussée au lundi 4 mai 2020 à 12h00. Le dossier de consultation des entreprises est disponible sur le profil acheteur du SyGR.

Retrait d'embâcles sur le Ruisseau du Cotéon à Givors

Février 2020

 

La partie aval du Cotéon est en gestion dite sécuritaire. Cela implique une attention particulière afin de prévenir la formation d'embâcles pouvant augmenter le risque inondations.

 

                         Suppression d'embâcles sur le Cotéon                                                                 Après intervention

Les travaux d'entretien sur les affluents du Gier à Saint-Romain-en Gier

Novembre 2019

                         Ruisseau de Chatanay avant intervention                                                            Après intervention

Sécheresse : ALERTE et ALERTE RENFORCEE

Le bassin versant du Gier est concerné par le classement en ALERTE ou en ALERTE RENFORCEE pour les eaux superficielles.

Ci-dessous : l'arrêté préfectoral correspondant, ainsi que des fiches didactiques explicatives.

Le territoire est soumis à des mesures de limitation des usages de l'eau.

Arreté sécheresse
AP_DDT_SEN_2019_07_26_B74.pdf
Document Adobe Acrobat [1.6 MB]
Fiche ALERTE
Fiche_alerte_v20190625.pdf
Document Adobe Acrobat [325.0 KB]
Fiche ALERTE RENFORCEE
Fiche_alerte renfo_v20190625.pdf
Document Adobe Acrobat [306.6 KB]

Juin 2019 : Défi solidaire - Ramassage de déchets sur les berges du Gier à Givors

 

 

     Samedi 8 juin le SyGR, les diffuseurs de solidarité et la ville de Givors vous invite à un ramassage participatif de déchets sur les berges du Gier à Givors

 

 

     Cet évènement aura lieu de 14h à 18 h au niveau de la rue du moulin à Givors.

 

 

     Les berges du Gier pourtant nettoyées régulièrement par les brigades vertes et le service propreté de la ville de Givors, sont parsemées de détritus en tout genre… papiers, canettes, bouteilles, pneus, chariots etc. Ces déchets polluent la rivière, créent des nuisances visuelles et constituent autant de risques pour les usagers (pêcheurs, riverains, prommeneurs…).

 

                     => Alors à chacun d’entre nous de montrer l’exemple, on vous attend nombreux !

Avril 2019 : Pas de répit pour la renouée !

     Depuis mi-avril, les brigades vertes travaillent d’arrache-pied pour venir à bout de la renouée du japon.

 

     L’objectif est de contenir la dynamique d’invasion voir de supprimer des foyers. Pour cela les interventions ont lieu très régulièrement (environ tous les 15 jours) et sont concentrées sur des secteurs cibles là où la taille des foyers est encore limitée.

 

     Parmi les secteurs d’intervention on peut citer les cours d’eau suivant :

  • Gier
  • Combe de Saint Romain
  • Barny
  • Cotéon
  • Bozançon

     Au programme :  arrachage manuel de l’intégralité de la renouée puis broyage très fins des cannes sur place, sur un foyer déjà existant, puis évacuation des rhizomes pour séchage sur une dalle en béton.

 

     En ce début de saison le constat est positif, les foyers déjà connus semblent moins denses et les cannes plus basses.

 

                                               => Les brigades vertes vont donc poursuivre leurs efforts en 2019 !

Mars 2019 : C'est l'heure des plantations sur les berges du Gier et du Bozançon

       Du 11 au 15 mars les Brigades de rivière ont planté 110 arbres et plus de 200 boutures de Saules en rive gauche du Gier entre le Pont de Montrond et la Passerelle rouge à Givors.

 

Cette opération a trois objectifs :

  • HYDRAULIQUE : Grâce à leur système racinaire, ces arbres vont offrir un meilleur maintien des berges,
  • ECOLOGIQUE : Ombrage sur le cours d’eau, habitat pour la faune, concurrence aux espèces invasives (renouée du japon),
  • PAYSAGER : Amélioration du cadre de vie, fraîcheur pour les promeneurs.

D’ici quelques temps Saules, Sureau noir, Cornouiller sanguin, noisetiers… offriront un nouveau paysage

 

       Du 18 au 21 mars, c’était alors au tour du Bozançon de recevoir une centaine de nouvelles boutures de Saules, au niveau du lieu-dit « La renaveliere ».

 

L’objectif du bouturage sur ce secteur, est principalement écologique. Les futures Saules apporteront un ombrage sur le cours d’eau et une concurrence à la Renouée du Japon. 

Donnez votre avis sur l'avenir de l'eau

 

 

Jusqu'au 2 mai 2019, les français sont invités à donner leur avis sur les enjeux et les défis à relever pour préparer la stratégie de reconquête de la qualité de l’eau et la stratégie de gestion des risques d’inondation.

 

Pour participer, cliquez ici

 

Sécheresse : le département du Rhône en vigilance

Le Préfet du Rhône a décidé par arrêté en date du 1er mars 2019 de mettre en situation de vigilance sécheresse des cours d’eau et des nappes souterraines du département du Rhône et de la Métropole de Lyon.

 

Le bassin versant du Gier est placé en vigilance pour les eaux superficielles et leur nappe d'accompagnement.

 

L’arrêté est consultable sur le site http://www.rhone.gouv.fr/.

 

La situation de vigilance n'engendre pas de mesure spécifique de restriction. Toutefois, les usagers sont invités à l'économie afin de retarder au maximum les mesures de restriction.

Campagne de nettoyage sur les berges du Gier : 7,4 tonnes de déchets évacués !

 

Du 28 janvier au 12 février 2019, les Brigades vertes ont œuvré au ramassage des déchets sur les berges du Gier au niveau du chemin des Cornets et derrière la zone commerciale de Givors.

 

Bien que la gestion des déchets ne fasse pas partie des compétences du Syndicat, ses missions ont pour objectif de prévenir du risque inondation et de préserver les milieux aquatiques.

 

Au total près de 80 m3, soit 7,4 tonnes de déchets ont été ramassé !  Parmis eux, déchets verts, déchets ménagers, pneus, encombrants et cartons parsemaient les berges.

Participation du SyGR au Forum de la prévention et de la sécurité de Givors

 

 

 

Le samedi 8 septembre 2018, la ville de Givors a organisé le forum de la prévention et de la sécurité dans le cadre de la journée mondiale des Premiers secours.

 

A cette occasion, le SyGR a tenu un stand pour répondre aux questions des citoyens sur la problématique du risque inondation.

Les brigades rivières en action sur le Bozançon

Depuis 2016, le SyGR avec l'aide des brigades rivières de RIE (Rhône insertion environnement) oeuvrent à intervalle régulier pour lutter contrer la renouée du Japon.

 

En 2018, au total 10 jours d'interventions ont permis d'effectuer une fauche répétée de la Renouée du Japon, associée à de l'ensemencement, des plantations, du bouturage et du bâchage sur des zones d'experimentations.

 

A l'heure actuelle, les résultats sont positifs ! La Renouée devient moins vigoureuse et la végétation adaptée commence spontanément à reprendre sa place !

 

Suivi des peuplements piscicoles par la FDAAPPMA69

 

 
 
 
Le 5 juin 2018, la FDAAPPMA69 a réalisée des pêches electriques de comptage sur les cours d'eau du Bozançon et du Mezerin.
 

Pour en savoir plus, cliquez ici .

Plan de gestion de l'ENS du Bozançon - ateliers participatifs

 

Le 26 mai 2018, le SyGR a participé à l'atelier "Au fil de l'eau" organisé par la COPAMO avec le Conservatoire d'Espace Naturels.
 

Pour en savoir plus, cliquez ici .

Prévention des inondations : le PAPI du Gier a été signé

 

 

Le 18 mai 2018, le PAPI du Gier a été signé en présence de la présidente du SyGR, du président de Saint Etienne Métropole, du préfet, ainsi que des partenaires techniques et financiers

 

Si vous voulez en savoir plus sur les actions mises en oeuvres pour lutter contre le risque inondation, cliquez ici .

Le journal de la rivière Gier et affluents est arrivé !

 

 

 

Le nouveau journal de la rivière Gier et affluents (n°6) est paru!

Il est disponible en format papier à la mairie de Givors, mais également en téléchargement sur la page Journal de la rivière Gier

Bonne lecture.

2018 : Nouvelle gouvernance du SyGR

 

 

Suite aux lois MAPTAM et NOTRe qui attribuent la compétence GEMAPI aux EPCI et à la métropole de Lyon, de nouveaux membres ont adhéré au SyGR.
 

A ce jour, la métropole de Lyon ainsi que trois autres intercommunalités (la communauté de communes du pays Mornantais « COPAMO », la communauté de communes des Monts du Lyonnais « CCMDL » et la communauté d’agglomération de Vienne Condrieu) sont entrées dans le SyGR afin de gérer cette compétence sur le bassin versant du Gier rhodanien. Restent adhérentes les communes de Givors, Beauvallon, Chabanière et Riverie.

 

L’intégration de ces nouveaux membres a été officialisée lors du comité syndical du 28 février dernier par leur installation.

Mars 2018 : Entretien de la végétation sur le Barny

Au début du mois de mars 2018, le SyGR, avec l'aide des Brigades Rivières de Rhône Insertion Environnement (RIE), a lancé des travaux d’entretien de la végétation sur les berges du Barny. Il s’agit d’un petit ruisseau de 1.8 km, affluent rive droite du ruisseau du Godivert situé sur les communes de Givors et Saint-Andéol-le-Château.

Entretien de la végétation

Dans le cadre du Contrat de rivière Gier et affluents, le SIGR met en place des opérations de restauration et d'entretien de la végétation le long du Gier et de ses affluents avec l'appui des Brigades Rivières de Rhône Insertion Environnement (RIE) et des services de la ville de Givors.

Si vous souhaitez en savoir plus sur ces actions d'entretien de la végétation, cliquez ici.

 

  • Entretien de la végétation en 2017

Cette année, l’entretien de végétation a essentiellement eu lieu sur les communes de : Echalas, Givors, Saint Jean de Touslas, Saint Romain en Gier sur les cours d’eau suivants : la Combe d’Enfer, Le Combe de Saint Romain, le Gier, le Cotéon.

  • Intervention Brigades Rivières
  • Elagueur spécialisé,
  • Débardage à cheval
  • Mise en place d’actions de lutte contre la Renouée du japon.

 

Novembre 2017 : Entretien des berges du Gier à Givors

Au début du mois de novembre, les Brigades rivières sont intervenues sur les berges du Gier à Givors entre le Quartier Freydière et le Pont des Fainéants. Les interventions sont centrées sur de l'abattage sélectif, du débroussaillage, de la lutte contre les espèces invasives et du ramassage de déchets divers.

 

En partenariat avec la ville de Givors, les bois morts, branchages et troncs font l'objet d'un broyage sur place (cf. photo ci-contre). Les résidus végétaux générés par le broyeur thermique sont ensuite utilisés pour les espaces verts de la ville sous forme de paillage ou de compost.

A la fois intéressante sur le plan économique et écologique, cette technique permet de revaloriser ces matériaux directement sans devoir les brûler ou les évacuer en déchetterie.

 

Riches en éléments fertilisants les copeaux issus du broyage vont pouvoir être étalés sous forme de paillage. Celui-ci restituera au fil du temps, les éléments nutritifs contenus dans les déchets aux pieds des plantes ornementales qui seront ainsi fertilisées. Ce paillis peut aussi être utilisé pour protéger le pied des végétaux frileux en hiver ainsi que pour réduire l'évaporation de l'eau lors des chaudes journées estivales. Il constitue en outre, un bon moyen d'éviter les opérations de désherbage s'il est étalé en couche assez épaisse.

 

Septembre - Octobre 2017 : Opérations de débardage à cheval et élagage

En raison des fortes pentes et des terrains accidentés sur les cours d'eau du Cotéon à Givors et de la Combe d'Enfer à Saint Romain en Gier, le SIGR a fait intervenir, pour la première fois, un débardeur à cheval en complément des Brigades Rivières pour l'évacuation des bois morts.

Dominique Guignand et son cheval de race Ardennaise nommé Sachem se chargent notamment du transport et du stockage hors d'eau des bois morts. L'utilisation du cheval permet de déplacer des charges trop lourdes pour l'homme dans des lieux difficiles d'accès.

 

Cette opération, peu banale sur le territoire givordin, a fait l'objet d'un article du Progrès en date du 14 septembre dont vous pouvez retrouver le lien permettant de voir les photos et vidéos réalisées ici.

En raison de leur mauvais état sanitaire, le SIGR a fait intervenir une entreprise d'élagage spécialisée pour l'abattage de deux peupliers et d'un saule sur les berges du Gier à Saint-Romain-en-Gier au bord du stade. Cette intervention délicate au vu de la taille des arbres, permet d'éviter leur déracinement par une crue et la formation d'embâcle risquant d'aggraver le risque d'inondation sur ce secteur.

Huit communes du bassin versant du Gier se lancent dans la réalisation de leur Plan de Désherbage Communal

Le groupe de travail est composé de communes du Contrat de rivière Gier et affluents.
La commune de Pavezin présente son retour d'expérience aux binomes élu/agent.

8 communes du bassin versant du Gier (Dargoire, Doizieux, Echalas, Génilac, Pavezin, St Didier sous Riverie, St Jean de Touslas, Valfleury) se réunissent dans le cadre d’un groupe de travail afin de mener à bien leur étude de réalisation du Plan de Désherbage Communal.

 

Qu’est-ce que le Plan de Désherbage Communal ?

C'est un outil pour mettre en œuvre de bonnes pratiques de traitements phytosanitaires, et développer des techniques alternatives au désherbage chimique.

 

Cette étude permet de :

  •    Faire le point sur les pratiques de désherbage en cours de la commune,
  •    Déterminer les zones à risque de pollution des eaux par les pesticides,
  •    Définir de nouveaux objectifs d’entretien des espaces publics
  •    Trouver des solutions alternatives au désherbage chimique.

 

Chaque commune participant à ce groupe de travail est représentée par un élu et un agent technique.

La commune de Pavezin a accueilli la seconde réunion de travail pendant laquelle le groupe a pu visiter le cimetière de la commune sur lequel plus aucun traitement phytosanitaire n’est appliqué depuis environ 2 ans. L’herbe s’est donc installée dans l’espace apportant une nouvelle esthétique appréciée des usagers et permettant également de limiter les éboulements de terres dus aux ruissellements des eaux pluviales.

La prochaine réunion du groupe de travail se tiendra à Génilac début avril. Les participants travailleront sur les solutions alternatives au désherbage chimique. Ce sera notamment l’occasion de tester divers types de matériel alternatif.


A ce jour, 15 communes du bassin versant du Gier se sont engagées dans une démarche de réduction de l’utilisation des produits phytosanitaires, aussi appelés pesticides, en adhérant à la Charte Régionale « Objectif Zéro pesticide dans nos villes et villages ».

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Syndicat Mixte du Gier Rhodanien